INTRODUCTION.

Au cours des différents voyages et  visites que nous avons pu effectuer durant toutes ces années, j'ai pris goût à la découverte de nombreux monuments du passé. L'Histoire étant chez moi un hobby tenace et mon penchant pour l'Histoire de l'Eglise en particulier, n'ont fait qu'attiser ma curiosité et mon amour des vieilles pierres. La vie spécifique et difficile de l'époque de l'envol monacal a retenu mon attention à travers tant de sites visités.

J'ai donc continué ce parcours à travers livres et publications diverses que j'ai eus sous la main et je me suis lancé dans ce petit document recensant les principaux monastères de notre pays ainsi que quelques autres dont l'activité a marqué l'évolution de notre Europe de l'Ouest et du Nouveau Monde. Il n'était pas question pour moi de réaliser un ouvrage retraçant la vie exacte de chaque monastère, mais seulement d'en effectuer une liste et de décrire leur passé architectural, les grands évènements qui les ont marqués, afin d'éveiller la curiosité pour les découvrir plus en profondeur dans le cas où je les rencontrerais lors de mes déplacements. Je vous livre cette réflexion.

 

Exemple :
 
BASSAC  ( JARNAC ).
1000/1005 – Fondation de cette abbaye qui opte pour la règle bénédictine.
071-1075 – Premières citations de cette abbaye sous les abbatiat de D'Hilduin puis de Goscelin.
1091 – Election de l'Abbé Geoffroy.
1095 – Cette abbaye est mise sous la tutelle de l'Abbé de St Jean d'Angély.
1125 – Jean 1er devient Abbé.
1201 – Début de l'abbatiat de Pierre II.
13ème S – Reconstruction de l'abbatiale et de certains bâtiments claustraux.
1346 – Mise à sac de l'abbaye par le Comte de Derby.
1434 – Pillage du village et de l'abbaye par les anglo-gascons.
1451 – Début du relèvement de l'abbaye. Reconstruction des bâtiments conventuels. L'église est fortifiée sous l'abbatiat d'Henri de Courbon.
1479 – Début de l'abbatiat de Séguin Giraud d'Anqueville qui va entamer une nouvelle campagne de travaux.
1538 – Jean II de Puyguyon devient le premier Abbé commendataire à la suite de cette nouvelle convention entre le Pape et le Roi François 1er.
16ème S – Troubles occasionnés par les guerres de religion.
1562 – Jean V Chabot de Jarnac, nouvel Abbé, fera partie un temps du mouvement huguenot.
1666  L'abbaye est affiliée à la congrégation bénédictine de Saint-Maur qui va reprendre cette abbaye en mains.
1666-1715 – Nouvelle tranche de travaux par les mauristes sous l'abbatiat de Dom Méliand et de ses successeurs.
1790 – L'abbaye est vidée de ses moines et désaffectée à la Révolution.
1793 – Vente de l'abbaye au titre de bien national. Séparation en 9 lots.
1820 – Destruction du cloître.
1872 – L'abbatiale est confirmée dans son statut d'église paroissiale, qu'elle assume de fait depuis 1803.
1880 – L'abbatiale est classée aux Monuments Historiques.
1947 – La congrégation des Frères Missionnaires de Sainte Thérèse vient s'installer dans l'un des bâtiments qu'elle avait acquis peu de temps auparavant. Elle rachète petit à petit les autres bâtiments. Les frères en assurent la restauration afin de les redonner à leur destination première.
Abbayes
© 2017 j.fontaine